« hommages » est une initiative privée de Martine Jones et de Bernard Focquet

Martine Jones et Bernard Focquet

Martine Jones

Née en 1955, j’ai grandi dans une famille heureuse.  Mes parents se sont connus durant la Seconde Guerre mondiale. En Belgique occupée, Maman, qui n’avait que 20 ans en 1940, fut une marraine de guerre, correspondant avec un officier belge prisonnier en Allemagne, qu’elle ne connaissait pas. A la libération, ils se sont vus pour la première fois et quelques mois plus tard, ils se mariaient. Ils ont eu quatre enfants, dont je suis la troisième. A tous, ils ont donné une éducation empreinte d’amour, de liberté et de discipline.

Traductrice-interprète de formation, je côtoie depuis 4 décennies les nationalités et les cultures les plus diverses. La tolérance, le respect de la liberté et l’optimisme guident mes pas dans toutes mes relations. Parallèlement à mon métier que j’exerce avec passion, je consacre du temps à la mise en valeur, par l’écriture, d’archives dont je suis dépositaire et d’autres témoignages de guerre que je recueille activement.

Bernard Focquet

Né en 1958, j’ai le souvenir vivace d’une grand-mère paternelle aimante et courageuse. Mes grands-parents se sont connus durant la Première Guerre mondiale. Lui était médecin-chirurgien militaire sur le front de l’Yser. Elle était infirmière diplômée Edith Cavell. Ils se sont rencontrés dans les hôpitaux militaires du Westhoek en 1915 et se sont mariés en mars 1918. La préservation de leurs archives de guerre personnelles m’a été confiée.

Ingénieur-civil de formation,  j’évolue dans le monde des technologies de pointe et de la musique. Le progrès et les arts me passionnent. A côté de mes activités professionnelles, la restauration de photos et la valorisation par l’image de vécus authentiques durant les conflits occupent une grande partie de mon temps libre.

Notre action

En tant que gardiens privilégiés de ces précieux patrimoines, nous avons choisi d’honorer la mémoire de ceux et de celles qui, sous l’une ou l’autre forme, ont combattu pour que nous puissions vivre libres. Sur toile de fond de la grande Histoire qui n’a pas fini de livrer ses secrets, les ‘petites’ histoires que nous relayons apportent toujours des dimensions nouvelles.  Lectures, recherches, consultations d’historiens et d’archivistes chevronnés font partie de notre démarche, tandis que de fréquents échanges avec les jeunes générations nourrissent constamment notre réflexion.  Nous sommes ouverts à l’accueil et au partage de témoignages inédits, dont nous pouvons extraire les valeurs qui nous sont chères, pour la défense d’une plus grande humanité.